Cette simulation se base sur le rapport de Mike au nuforc, mais aussi sur ses corrections lors d'une session skype après qu'il ai regardé attentivement la première version.

Le témoignage de Mike est le composite parfait des trois catégories d'objets principaux vus.
On trouve dans ce qu'il décrit

  • les fusées de couleur ambre, configurées comme dans la vidéo de Mike Krzysten.
  • un effet visuel comme des vapeurs d'essence derrière des avions.
  • un objet noir structuré gigantesque porteur de forme triangulaire ou en V.

Il est à noter que ses corrections ont été :

  • faire disparaitre les 3 phares avant que Mike et sa femme ne soient sortis dehors
  • déplacer l'orbe rouge de queue, de telle sorte qu'il soit plus bas que les autres, et plus proche que l'alignement.

Lors du deuxième Skype (avant le début de l'enregistrement), Mike m'a précisé que les lumières ne projetaient pas de faisceau (Pourtant, Mike utilise l'expression “white beams of light” dans son rapport au NUFORC). Il m'a fait faire disparaitre les lumières blanches; il dit qu'il ne les voyait plus quand-il est sorti. Cette disparition n'est pas claire dans son rapport au NUFORC. Je lui ai envoyé son rapport par mail. Il semble qu'il ne l'avait jamais vu parce qu'il donnait l'impression qu'il pensait que son nom devrait apparaître dans le rapport. Je lui ai expliqué qu'il était dans les règles du NUFORC de toujours enlever les noms des rapports. Il est remarquable que son rapport initial fait déjà référence à la hauteur angulaire de la lune : il dit environ 45°, ce qui est très proche de la valeur correcte de 39°.

A l'origine, j'avais placé l'orbe de queue sur l'axe de symétrie. En me disant que ce serait en queue d'un objet en forme de diamant, et que c'était juste la pointe arrière. Lors du deuxième Skype, lors de la revue des simulations, cette position en arriere ne satisfaisait pas Mike, j'ai ajusté en live la position de l'orb de queue. Je l'ai descendu en altitude et rapproché de l'aile gauche. Au final, Mike était assez satisfait de la position obtenue.

Le témoignage de Mike Fortson n'a pas completement changé, mais il a toujours présenté des éléments qui semblent inconciliables géométriquement.

J'ai arbitrairement pris comme géométrie le même V que celui de Tim Ley.

CORRECTION TRÈS IMPORTANTE pour la casuistique des lumières de Phoenix : Au début de la simulation, on ne devrait pas voir les orbs sur le coté droit du V (ceux qui apparaissent à gauche pour l'observateur).
Les paramètres ont été réglés pour maximiser le temps pendant lequel la lune est cachée derrière l'aile gauche du V.
Cela donne un pitch de 18.7° et une trajectoire selon un azimut en provenance de 352° (nord nord-ouest) vers azimut 172° (sud sud-est).

VERY IMPORTANT in relation to the UAP phenomenon applied to the Phoenix Lights case : 
At the start of the simulation, one should not see the orbs located on the right arm of the V (those that are visible on the left for the observer)

Accounts for the difficulty to see the right arm of the V by a pseudo fog effect where the objects blends with the color of the sky with distance.
Simulates the "gasoline fumes" effect in between the arms.
The moon is hidden by the object along almost all the length of the left arm.
In order to maximize the duration of the hiding of the moon by the arm, the V needs a pitch up of almost 19°,
 and the heading is deduced to be around 172° south south east.
Simulates : the moon takes a dingy yellow color as the arm passes.

At the end, the trailing orb should disappear with the other 4 of the left arm.
747 here just to give a reference scale.

Cette Simulation est en vidéo sur youtube, elle est à regarder en Haute Définition.

Une semaine plus tard en y repensant, j'ai réalisé que Mike m'avait fait reproduire approximativement la configuration des lumières de la vidéo emblématique de Mike Krzyston.
Si on va dans ce sens : dans la vidéo de Krzyston, l'angle d'inclinaison est très proche de 10°, alors que le pitch dans ma simulation est de 18°. Ouf.

C'est à se demander si la mémoire de Mike n'est pas manipulée.

Maintenant qu'un nouveau témoin (2014) a aussi placé les sources de lumière de son objet en début d'observation selon une configuration qui évoque la vidéo de Krzyston. Et que son témoignage est aussi le composite parfait, je tend à penser que ce n'est pas du tout le fruit du hasard.